CIRCUIT VIETNAM 12J

DE MAI A DÉCEMBRE 2018

1299,001395,00

SEJOUR 12J/9N

Départ garanti

Pour réserver ou obtenir des informations supplémentaires, contactez-nous.

Effacer

Participant 1

Le prénom des participants est obligatoire
Le nom des participants est obligatoire
La date de naissance des participants est obligatoire
UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , , ,

Description

 

PROGRAMME  

HANOÏ – BAIE D’HALONG – NINH BINH – DIEN CHAU – HUE – DANANG – HOI AN – SAÏGON

 

LES POINTS FORTS DU VOYAGE 

Vol intérieur entre Danang et Saïgon / Hébergement en hôtels 4« / Nuit en jonque dans la Baie d’Halong / Matinée (2h30) “éco tourisme”, balade à velo et massage des pieds offert (20 mn) à Hoi An / Dégustation de produits locaux à Tra Qué / Démonstration de Taï Chi dans une école d’Arts Martiaux à Hué / Dégustation de produits locaux dans le Delta du Mékong / Balades en barque à Hoa Lu, en sampan et cyclo-pousse à Hué, en barque et en calèche dans le Delta du Mekong

JOUR 1 – JEUDI : PARIS – ISTANBUL – HANOÏ

Convocation à l’aéroport. Formalités d’embarquement

Décollage à destination de Hanoï sur vols réguliers Turkish Airlines (via Istambul)

Repas et nuit à bord de l’avion.

 

JOUR 2 – VENDREDI : HANOÏ (50 km / 1h)


Petit déjeuner à bord.

Arrivée à l’aéroport de Hanoï.

Bienvenue au Vietnam !

Transfert.
Hanoï, la capitale administrative et politique du Vietnam depuis 1976, située sur le delta du fleuve Rouge.

Par opposition à sa rivale du sud, Saïgon, Hanoï demeure le cœur historique de la nation avec 3,5 millions d’habitants. Active, surpeuplée, aux multiples petits commerces installés à même le trottoir, elle offre un patrimoine artistique considérable.

 

Focus sur le mausolée de Hô Chi Minh
Situé à 2 km à l’ouest du lac Hoan Kiem, qui domine la Place Ba Dinh constitue un véritable lieu de pèlerinage en l’honneur du “père de la nation”.  Il fut construit entre 1973 et 1975, à l’emplacement même où, en 1945, Hô Chi Minh, alors à la tête du parti communiste révolutionnaire, fit son discours de déclaration de l’Indépendance du Vietnam. D’allure massive et géométrique, ce bâtiment ressemble étrangement à celui de Lénine à Moscou. A l’intérieur, se trouve la dépouille embaumée de Hô Chi Minh, mort en 1969. L’embaumement, qui dura près d’un an, fut exécuté par le soviétique Sergai Debrov, et ce dans une grotte, à l’abri des bombardements américains. Par ailleurs, il faut savoir que ce mausolée va à l’encontre des volontés d’Hô Chi Minh. Celui-ci désirait, en effet, être incinéré – car il jugeait que “la crémation était bonne pour la terre en plus d’être hygiénique” – et que ses cendres soient réparties dans trois urnes placées au sommet de trois collines du pays, une première dans le Nord, une seconde dans le Centre et la dernière au Sud.

 

Balade dans le quartier colonial et des 36 corporations en centre-ville et visite du Temple Ngoc Son érigé au XVIIIe siècle sur un îlot au centre du lac Hoan Kiem (lac de l’Epéee Restituée). D’abord appelé pagode Ngoc Son, il fut plus tard désigné sous le nom temple, où l’on venait rendre hommage à Saint Van uong, considéré l’un des plus grands esprits de son siècle. Le temple devint également un lieu de culte dédié au héros national Tran Hung Dao, après sa lutte contre les Nguyen.

On y accède par le pont de bois laque rouge The Huc (Soleil levant), construit en 1585. Le chemin qui mène au temple est gravé de phrases écrites sur le mur, qui sont autant de maximes que l’on échangeait dans les milieux cultivés.

Dîner.
Nuit à l’hôtel.                  

Note : en fonction de l’horaire d’arrivée du vol, une partie des visites de cette journée pourra être réalisée le 3e jour au matin.

 

JOUR 3 – SAMEDI : HANOÏ / BAIE D’HALONG (170 km / 3h30)

Petit déjeuner à l’hôtel.
Découverte de l’ancienne Résidence du Haut Gouverneur Général d’Indochine édifié en 1902 dans un vaste parc qui abrite aussi la modeste maison sur pilotis d’Ho Chi Minh, une maison toute en bois de teck avec un très bel escalier à claire-voie, de style moderne.

A proximité, vous visiterez la pagode au Pilier unique. Et comme son nom l’indique cette pagode se dresse sur un seul et même pilotis, reconstruit en béton en 1955 afin de le consolider. Cette petite construction en bois de forme carrée date du XIème siècle. C’est l’empereur Ly Tay Tong qui en ordonna l’édification en hommage à la déesse de la miséricorde Quan Am, qui avait exaucé son vœu d’avoir un fils.

L’intérieur renferme d’ailleurs une statue à l’effigie de la déesse.

Visite du Temple de la Littérature, également connu sous le nom de Van Mieu, ce temple constitue le plus grand édifice du genre à Hanoi. De même, certains diront qu’il est la représentation la plus aboutie de l’architecture vietnamienne traditionnelle.
Focus sur le Temple de la Littérature
Il fut construit en 1070, à l’initiative de l’empereur Ly Tong, pour vénérer Confucius – philosophe chinois, ayant vécu dans l’Antiquité, à l’origine d’une des trois religions principales de Chine et dont la doctrine était fondée sur le perfectionnement moral de l’être humain. Dès son édification, le temple servit de centre intellectuel et spirituel. Tout d’abord réservé à la famille royale et aux grands mandarins, l’école devint accessible au peuple tout entier. Mais le droit d’entrée passait nécessairement par la réussite à un examen, dit difficile, fondé sur le talent, les compétences et l’engagement loyal envers le pouvoir impérial. Mais, lorsque Hanoi fut privée de son titre de capitale au XIXème siècle, cette institution devint le Temple de la Littérature, nom actuel du lieu. Malgré tout, on le considère encore aujourd’hui comme la première université nationale.


Départ pour la Baie d’Halong.

Site classé patrimoine de l’UNESCO depuis 1994, la Baie d’Halong offre des paysages hors du commun. C’est un somptueux mariage entre une mer de couleur émeraude et des îlots de roche calcaire de toutes dimensions et de toutes formes.

La baie d’Halong est parsemée d’îles, de rochers, d’aiguilles aux formes délirantes, le tout composé de roche calcaire et encerclé d’une mer de jade. Ce spectacle géologique si particulier serait issu d’un affaissement de rochers calcaires parvenu à l’ère primaire (280 millions d’années) et qui aurait par conséquent formé des récifs abrupts.

A votre arrivée, embarquement à bord d’une jonque pour une croisière. Installation dans vos cabines.

Déjeuner de fruits de mer et crustacés à bord.

Découverte de la Baie d’Halong à bord de votre jonque.

Possibilité de baignade (en fonction des conditions climatiques).

En soirée, possibilité de s’essayer à la pêche aux calamars.

Dîner et nuit à bord de la jonque.

Note : la nature des visites étant liée au changement des marées et aux conditions météorologiques, l’itinéraire sera défini par le capitaine du bateau le jour même.

 

JOUR 4 – DIMANCHE : BAIE DE HALONG / NINH BINH (230 km / 5h)

Réveil matinal pour assister au superbe lever du soleil sur la baie.

Petit-déjeuner à bord

Continuation de la croisière à la découverte des îlots et formations karstiques.

Débarquement vers 11h45.

Déjeuner.

Route pour Ninh Binh, à travers les paysages de rizières et les campagnes. Des scènes de la vie champêtre des paysans vous accompagneront tout au long du trajet.

La bourgade de Ninh Binh constitue un haut lieu du tourisme national, grâce à la proximité de Tam Coc (9km), de Hoa Lu (12km), ainsi que du parc national de Cuc Phuong (45 km).

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

JOUR 5 – LUNDI : NINH BINH / HOA LU / DIEN CHAU (250km / 4h30)


Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite de la Baie d’Halong terrestre.

Focus sur la Baie d’Halong terrestre
Ce site d’une exceptionnelle beauté est constitué de hautes formations rocheuses, comparables à celles qui l’on peut découvrir dans la baie d’Along, se dressant sur un tapis de rizières. Hoa Lu se distingue par son intérêt historique de capitale du Vietnam sous la dynastie Dinh (968-980), puis de la dynastie des Le antérieurs (980-1009). L’ancienne citadelle, en grande partie détruite, était ceinte de remparts qui protégeaient les temples, les sanctuaires et les salons d’apparat. La famille royale vivait dans la citadelle intérieure.

Le site magnifique de Hoa Lu est aussi appelé le “Ha Long terrestre”. En effet, le relief rappelle celui de la fameuse “Baie du Dragon” avec de nombreuses collines calcaires recouvertes d’une végétation luxuriante. Succession de cirques naturels reliés entre eux par des tunnels creusés par les érosions.


Promenade en barque d’1h30 parmi les rizières qui entourent des collines en pain de sucre où servait le décor du film “Indochine”.

Puis, visite des temples et les grottes de Bich Dong.

Départ en direction de Phat Diem, village connu pour sa cathédrale à l’architecture sino-vietnamienne et qui fut construite entre 1875 et 1899.

Déjeuner chez l’habitant.

Visite de la très belle cathédrale sino-vietnamienne de Phat Diem. Longue de 80 m et large de 24 pour 18 m de hauteur, face à un lac, la cathédrale s’appuie sur 48 colonnes en bois de fer, de 2,4 m de périmètre chacune. Dans les nefs latérales, se dressent des statues de bois et de pierres fortes étranges. L’autel est formé d’un seul bloc de granit. 14 hauts reliefs en pierre retracent la vie du Christ. Le clocher s’élève à l’arrière de la cathédrale. A sa base, deux énormes dalles de pierre superposées servaient d’estrades aux mandarins venus observer les rites catholiques. Au sommet, une énorme cloche fut hissée au moyen d’une gigantesque rampe de terre. En 1889, un palais de pierre blanche dédié à la Sainte-Vierge y a été ajouté.

Continuation vers Vinh.

Arrêts en cours de trajet sur un marché local et dans une rizière.

Arrivée à Dien Chau.

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

JOUR 6 – MARDI : DIEN CHAU / HUE (400 km / 8h30)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Continuation vers le Sud sur la route Mandarine (route nationale 1) pour Hué.

Vous pourrez admirer les paysages et la vie rurale en cours de route.

Déjeuner.

Visite des tunnels de Vinh Moc.
ü Focus sur Vinh Moc
Vinh Moc fut la première localité à subir la guerre de destruction aérienne américaine.

En juin 1965, le village ayant été totalement rasé, les forces vietcong vinrent y établir une vaste base souterraine, avec le soutien de la population locale. Dix-huit mois de travail furent nécessaires pour déployer ce réseau de boyaux enchevêtrés. On comptait au total douze entrées, donnant pour certaines sur la plage, et trois niveaux de tunnels creusés entre 15 et 26 m de profondeur sous le sommet de la falaise. Grâce aux tun¬nels de Vinh Moc, le Nord-Vietnam ache¬mina plusieurs milliers de tonnes de matériel vers l’île Con Co et vers le Sud. Ce remarquable réseau souterrain témoigne de la détermination des Nord-Vietnamiens à triompher, au prix d’incroyables sacrifices, alors que chaque famille disposait d’une cellule ne dépassant pas 4 mètres carrés. 17 enfants vinrent au monde dans ces tunnels.

Arrêt au pont du 17e parallèle, frontière naturelle entre le sud et le nord de 1954 à 1975 selon d’accord de Genève.

Puis, traversée de la DMZ (Zone Démilitarisée), délimitant le Vietnam du Sud et du Nord.

Arrivée à Hué.
Focus sur Hué
Hué fut la capitale du pays pendant les dynasties Tay Son et Nguyen de 1802 à 1945. Au fil des siècles, la ville est devenue un grand centre de l’architecture vietnamienne, ce qui lui a valu d’être classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1993. Par tradition, Hué représente l’un des principaux centres culturels, religieux et d’enseignement du pays.

Installation à l’hôtel.

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

JOUR 7 – MERCREDI : HUE


Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour une promenade en “bateau dragon” sur la Rivière des Parfums pour rejoindre la Pagode de la Dame Céleste.

On s’y promène en sampan, entre rêve et poésie, en se laissant peu à peu gagner par le murmure des eaux et les chants lointains de la romantique Hué. Derrière les murailles et remparts des berges, on devine la vie des rues de la cité, les vergers, les pagodes et les tours… C’est la rivière des Parfums qui conserve à la cité impériale cette tranquillité, cette délicatesse, comme un écrin, sur cette terre de profonde culture.

Visite de pagode de la Dame Céleste qui domine la colline de Ha Khe. Selon la légende, les paysans virent apparaître comme dans un songe, une vieille femme habillée d’une robe rouge et un pantalon vert. Elle annonça qu’un seigneur édifierait un jour, plus tard, une pagode à cet emplacement, puis s’évanouit. Le seigneur Nguyên Hoang entendant l’histoire colportée, décida de faire ériger la pagode, qu’il baptisa pagode de “Thien Mu”, pagode de la Dame Céleste.

Construite en 1601, puis restaurée en 1665 sur ordre du seigneur Nguyên Phuc Tan, elle fut complétée d’une énorme cloche en 1710, à la demande du seigneur Nguyên Phuc Chu. En 1715, une stèle sculptée de 2,58 m haut y fut déposée sur une tortue en marbre. Elle fut  restaurée à maintes reprises.

Visite du Tombeau de Tu Duc, situé dans un magnifique forêt de pins à environs 8 km de Hué.

Déjeuner dans un restaurant local.

Continuation de la visite avec le tombeau et des jardins de l’empereur Tu Duc, sur la rive droite de la rivière des Parfums, dont les pavillons et les palais se cachent dans un vaste parc ombragé agrémenté d’étangs de lotus.

Ensuite, arrêt au village de l’encens et observation de la fabrication des chapeaux coniques.

Démonstration de Taï Chi dans un centre d’Arts Martiaux (min 10 personnes)

 

Focus sur le Taï Chi
Le Tai Chi  est une discipline corporelle d’origine chinoise comportant un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutées avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. Il met aussi l’accent sur la maîtrise de la respiration. La pratique vise entre autres à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculaire et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle.

Directement inspirée de la calligraphie chinoise, la calligraphie a été introduite au Vietnam lors des longues périodes d’occupation du pays par les empereurs chinois.

Option 3 : lâché de lumignons sur la Rivière des Parfums – 11 €/pers. (min 4 personnes)

 

En fin d’après-midi, spectacle de marionnettes sur l’eau.

Ce théâtre intègre harmonieusement la musique, le chant, la récitation, la déclamation, la danse et le mime. Les marionnettes sur l’eau ont vu le jour sous la dynastie des Ly (1010-1225). Les marionnettes conventionnelles (roi can) et les marionnettes aquatiques (roi nuoc), art exclusivement vietnamien, tirent leurs intrigues des mêmes légendes et du même passé que les autres formes de théâtre traditionnel.

Ce spectacle typique vietnamien vous permettra de comprendre la vie dans la campagne vietnamienne. Le rythme des saisons, la récolte du riz, les fêtes de la moisson, les fêtes religieuses… Le tout accompagné de musique traditionnelle par un orchestre.

Dîner en costumes d’empereurs (minimum 16 pax).
Nuit à l’hôtel
.

 

JOUR 8 – JEUDI : HUE / DANANG / HOÏ AN (140 km / 3h)


Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite de la Cité Impériale incluant le Palais de l’harmonie Suprême, Temple Dynastique, pavillon de la splendeur, Neuf urnes dynastiques, pavillon Tinh Minh, Palais Dien Tho, Pavillon de la lecture, Cité pourpre interdite.
ü Focus sur la Cité impériale
La citadelle (Kinh Thanh) est ceinte de douves sur un périmètre de 10 km. On doit sa construction, entamée en 1804, à l’empereur Gia Long, qui fit choisir le site par des géomanciens. Les remparts construits sur le modèle des fortifications de Vauban, furent consolidés par un écran de brique de 2 m d’épaisseur au début du XIXe siècle.

L’empereur gouvernait depuis la cité impériale (Dai Noi ou Hoang Thanh), elle aussi protégée par des murs de 6 m de haut, à laquelle on accédait par quatre portes, la plus célèbre étant la porte Ngo Mon. Elle comprend entre autres, le palais de la Suprême Harmonie (Dien Thai Hoa), le Cavalier du Roi (Ky Dai) et le temple de culte des rois Nguyen (The Mieu). Au cœur, la Cité pourpre interdite abritait les appartements impériaux.

Puis, vous vous rendrez en cyclo-pousse au marché Dong Ba, très animé, où vous trouverez les plus beaux chapeaux coniques du Vietnam et l’où vous pourrez faire quelques achats.

Déjeuner.

Départ vers Hoï An en passant par le Col des Nuages. La route descend jusqu’à la mer et traverse un paysage magnifique de forêt et de rizières.

Arrêt à Non Nuoc pour la visite d’un atelier de taille de marbre : ce métier s’est transmis de génération en génération depuis des centaines d’années.

Arrivée à Hoï An.

 

Focus sur Hoï An

844 bâtiments d’intérêts historiques recensés par l’UNESCO constituent un exemple exceptionnellement bien préservé d’une cité qui fut un port marchand d’Asie du Sud-est du XVe au XIXe siècle. Ses bâtiments et la disposition de ses rues reflètent les traditions autochtones aussi bien que les influences étrangères, qui ont donné naissance à ce vestige unique.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

JOUR 9 – VENDREDI : HOÏ AN


Petit déjeuner à l’hôtel.

Matinée” Eco-Tourisme” à Tra Qué :

Départ en vélo à travers la douce campagne vietnamienne pour le village de maraîchers de Tra Qué situé à 5km.

Renommé pour ses plantes aromatiques, menthe, basilic…, ce village vous permettra de découvrir la vie des cultivateurs et de vous initier à leurs techniques. Les habitants vous guideront dans le travail du bêchage, de l’arrosage au balancier et de la cueillette des légumes.

Vous profiterez ensuite d’une séance de massage des pieds (20mn) avec les herbes aromatiques du village.

Déjeuner.

Découverte à pied de Hoï An avec les principaux centres d’intérêt :

Le sanctuaire de Fujian : consacré à la déesse Thien Hau, déesse protectrice des pêcheurs et marins, ce sanctuaire abrite des statues de la déesse et de ses 2 assistantes.

La Pagode Phuc Thanh : la plus ancienne pagode de Hoi An (1454) fondée par un moine chinois, elle renferme une statue du Bouddha A Di Da et de très beaux objets rituels.

Le pont japonais : situé au Sud de la ville, ce pont couvert construit en 1593 relie 2 quartiers de la ville. Au milieu de ce pont se dresse une pagode coiffée de tuiles jaunes et vertes.

La maison traditionnelle Tan Ky, le marché couvert, les boutiques d’artistes, une fabrique de lanternes…

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 

JOUR 10 – SAMEDI : HOÏ AN / DANANG Q SAÏGON / MY THO / SAÏGON (190 km / 4h)


Petit déjeuner à l’hôtel.

Transfert à l’aéroport de Danang et envol à destination de Saigon.

 

Saïgon : rebaptisée Ho Chi Minh Ville en 1976 après le départ des américains, l’ex-capitale du sud Vietnam a gardé comme nom Saigon pour la majorité de ses 8 millions d’habitants.

 

Visite du quartier colonial avec la Poste Centrale dont l’extérieur couleur crème cache une intéressante charpente métallique conçue par Gustave Eiffel. Il ne faut pas rater les magnifiques cartes qui ornent les murs à gauche et à droite de l’entrée. En face de la poste se dresse un “Landmark” de la ville.

La Cathédrale Notre Dame dont la façade en brique est d’une rare sobriété Les touristes ne sont pas admis à la messe (17h). Curieusement, les fidèles garent leurs mobylettes dans l’enceinte même de l’église dont les grilles se referment après le début de l’office. Le quartier n’a rien perdu de son animation d’antan.

L’Opéra National de Saigon, parfait exemple de l’architecture coloniale française au Vietnam construit en 1897 par l’architecte français Eughène Ferret. Le bâtiment de 800 places a été utilisé en tant que Chambre basse du Sud Vietnam ; après 1956 ; ce n’est qu’en 1975, qu’il a de retrouvé son rôle de théâtre et fut restauré en 1995.

Sur la même place, l’hôtel Continental fondé en 1880 qui est le plus ancien établissement de Saïgon. Ce fut une institution, avec de nombreuses personnalités qui le fréquentèrent comme André Malraux, Graham Greene, Lucien Bodart et Jean Lartéguy… et où certaines scènes du film “Indochine” furent tournées !

L’hôtel de Ville, construit par les Français de 1902 à 1908. C’est un très bel exemple de l’architecture coloniale française. Aujourd’hui il est illuminé par les services d’éclairage de la ville de Lyon, spécialiste dans ce domaine.

Arrêt photo devant le Palais de la Réunification autrefois connu sous le nom de palais de l’indépendance ou Palais de Norodom, est un bâtiment historique conçu par l’architecte Ngô Viêt Thu, premier lauréat du Prix de Rome en 1955. Le palais fut utilisé comme résidence officielle des présidents de la République du Vietnam, et comme lieu de la passation officielle du pouvoir lors de la cérémonie de réunification le 30 avril 1975.

Départ pour la visite du Delta du Mékong. Vaste réseau de milliers de canaux qui s’étend sur 40 000 Km2. La couleur jaune de l’eau est due à la terre qui fertilise tout au long de l’année les champs et les riches jardins fruitiers du Delta. Les immenses rivières et les rizières sont parsemées d’étangs de lotus. Le moyen de transport principal est le bateau.

Arrivée à My Tho, visite du temple caodaïste, puis, embarquement à bord d’un bateau local pour une promenade le Mékong.

Déjeuner de spécialités de “poisson à oreilles d’éléphant”.

Vous croiserez au cours de la promenade de nombreuses petites embarcations transportant fruits, légumes, poissons.

Débarquement sur une île, puis, visite d’une plantation fruitière avec dégustation de fruits tropicaux.

Dans ce verger à la végétation luxuriante, le propriétaire vous fera goûter aux fruits tropicaux : selon la saison, ramboutans, mangues, anones, durians, papayes… Le plus exotique de tous est certainement le fruit du dragon, de la taille d’un petit ananas, ce fruit pousse uniquement dans le sud du pays. Sa chair blanche et parfumée est parsemée de pépins noirs, rappelant le kiwi….

Visite d’une fabrique familiale de bonbons à base de lait de coco et de galette de riz, ce sera l’occasion d’une dégustation de ces produits.

Puis, balade en calèche jusqu’à un élevage d’abeilles où vous dégusterez un thé au miel.

Promenade en bateau à rame sur les arroyos.

Visite d’une fabrique familiale de bonbons à base de lait de coco où une dégustation vous sera offerte.

Dégustation du jus de noix de coco fraîche.

Retour à Saïgon.

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

Options :
Dîner d’adieu croisière sur la rivière Saïgon à bord du bateau Indochina :25 €/pers. (min. 4 pers.)

Dîner-buffet d’adieu croisière sur la rivière Saïgon à bord du bateau Bonsai : 2h de croisière + 1 cocktail ou mocktail de bienvenue + Buffet international + Spectacle de danse contemporaine : 40 €/pers. (min. 2 pers.)

 

JOUR 11 – DIMANCHE : SAÏGON – ISTANBUL


Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée et déjeuner libres

Options :

  • Déjeuner : 11 €/pers.
  • Late check-out jusqu’à 18h00 : + 45 €/chambre
  • Late check-out après 18h00 : + 90 €/chambre

Transfert à l’aéroport

Assistance aux formalités d’enregistrement.

Envol à destination de Paris (via Istambul) sur vols réguliers Turkish Airlines

Dîner et nuit à bord

 

JOUR 12 – LUNDI : ISTANBUL -PARIS

 

Petit déjeuner à bord.

Arrivée à Paris.

 

A noter :

Par mauvais temps, la croisière à Halong peut être interdite. Nous chercherons les meilleures solutions pour assurer les visites. L’itinéraire dépend de l’état de la mer. Prévoyez un sac d’appoint.

La fête du Têt (Nouvel An) est prévue le 16 février 2018. Certaines visites pourront être modifiées.

 

INFO VISA :  jusqu’au 30 juin 2017, les ressortissants français n’ont plus besoin de visa d’entrée pour le Vietnam pour des séjours de 15 jours maximum.
Attention, une seule entrée sans visa est autorisée sur le territoire vietnamien.
Si le visa venait à être rétabli, préoccupez-vous de votre demande de visa dans des délais confortables. Assurez-vous que votre passeport comporte 1 page vierge.

 


 

Ce forfait net TTC comprend :

 

 

– Les vols internationaux et nationaux : Paris / Hanoï – Saïgon / Paris sur vols réguliers Turkish Airlines (via Istanbul)

– Les taxes aéroport : 400 € à ce jour (révisables à la facturation finale)

– Le vol Danang / Saïgon

– Les transferts aéroport au départ et à l’arrivée (base 2 personnes)

– Les transports en véhicule climatisé

– Le service d’un guide parlant français par région, un guide pour tout le circuit si le groupe à partir de 16 pax

– Le logement 8 nuits dans les hôtels indiqués ou similaires

– Une nuit à bord d’une jonque partagée à Halong

– Le programme en pension complète sauf le diner du jour 9 et le déjeuner du jour 10

– Les excursions, visites, prestations spéciales et spectacles mentionnés

– De carnet de voyage

 

Ce forfait ne comprend pas :

– Les services non mentionnés dans le programme

– Les boissons, excursions, visites et activités optionnelles en supplément

– Les pourboires, les dépenses de nature personnelle

– L’assistance à l’aéroport le jour du départ : 100€/groupe

– Les assurances

– Le supplément single : +280€